Produits de vapotage de cannabis: Faciles d’accès… et dangereux/Cannabis vaping products: Easy to access… and dangerous

Par Marie-Eve Morasse, La Presse, avec commentaires du Dr Nicholas Chadi, le 13 mai 2022

Facile d’accès, discret et jugé à tort peu risqué, le vapotage de cannabis gagne des adeptes chez les jeunes du secondaire. Interdits de vente au Québec, les vape pen ou wax pen, à très forte concentration en THC, s’achètent pourtant sur le web en quelques minutes.

Le paquet est arrivé moins de 24 heures après avoir été commandé : pour obtenir un appareil de vapotage prérempli de cannabis et un concentré de cannabis, il a suffi à La Presse de magasiner sur un site ontarien choisi au hasard. Il a bien fallu répondre à une question : avez-vous 19 ans ? Oui. […]

Rien n’indique qu’il y a du cannabis dans le paquet commandé en fin de journée et reçu le lendemain matin. Il n’a pas été nécessaire de signer pour que Postes Canada le dépose sur le pas de la porte. Discrétion assurée.

Au cours des dernières années, un mode de consommation du cannabis a gagné en popularité chez les adolescents : le vapotage. L’une des façons simples de le faire est de se procurer des appareils déjà remplis. Les appellations varient, mais wax pen, vape pen et dab pen sont les plus communes pour en parler.

« Ce sont des produits à haute teneur en THC, l’agent qui agit sur le cerveau et qui peut donner des dépendances », explique le Dr Nicholas Chadi, pédiatre au CHU Sainte-Justine et chercheur spécialisé en toxicomanie et médecine de l’adolescence. Article complet

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Website Powered by WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: