Le vapotage, ce péril jeune (Vaping, a health risk for youth)

Par Pauline Gravel, Le Devoir, 2 décembre 2019
Entrevue avec Dr. Nicholas Chadi

Compte tenu de l’engouement planétaire pour la cigarette électronique chez les jeunes et du fait qu’elle s’avère plus dangereuse pour eux que pour les adultes, la Society for Adolescent Health and Medicine, qui représente tous les spécialistes en médecine de l’adolescence du monde, a publié un article dans le Journal of Adolescent Health, où elle rappelle les risques du vapotage pour les adolescents et les jeunes adultes et formule des recommandations visant à freiner ce phénomène alarmant.

La cigarette électronique est en effet plus nocive pour les jeunes que pour les adultes parce que « le cerveau des adolescents est encore en développement », souligne d’entrée de jeu le Dr Nicholas Chadi, responsable des cliniques de toxicomanie pour le service de médecine de l’adolescence au CHU Sainte-Justine, qui a coordonné le groupe de 10 experts internationaux ayant rédigé cet article. Article complet

Les jeunes seraient de plus en plus accros aux benzodiazépines (More and more youths addicted to benzodiazepines)

By Jean-Benoit Legault, Canadian Press/La Presse Canadienne, with comments from: Nicholas Chadi. Published in: L’Actualité, Tuesday, November 12, 2019

Le nombre de jeunes souffrant d’une dépendance aux benzodiazépines — des médicaments comme le Xanax, l’Ativan et le Valium — est en pleine croissance, et il s’agit d’un problème médical tellement grave que de nombreux centres et spécialistes se sentent incapables de les aider. […]

«On parle d’une hausse d’à peu près 100 pour cent en deux ans chez les étudiants de fin de secondaire, a commenté le docteur Nicholas Chadi, un pédiatre spécialisé en médecine de l’adolescence et toxicomanie au CHU Sainte-Justine. Et ce ne sont pas les dernières statistiques. (Je penserais) que c’est encore en hausse, à voir comment ça circule sur les réseaux sociaux.» Article complet

Un élève de 6e année sur cinq passe plus de quatre heures devant un écran par jour (20% of grade 6 students spend more than 4 hours in front of a screen every day)

Avec Nicholas Chadi et Pierre Bruneau
TVA Nouvelles, 29 octobre 2019

«Les médias, on ne peut pas les éviter, a affirmé Dr Nicholas Chadi, pédiatre au CHU Sainte-Justine. Alors, en tant que parent, on doit établir des règles, des limites, afin d’utiliser les médias de façon positive.»  

À l’opposé, une utilisation intensive des écrans, qu’on quantifie à quatre heures par jour et plus, peut amener, notamment, des difficultés de sommeil, une moins bonne santé mentale et physique et un risque plus élevé de décrochage scolaire. 

«Parfois, c’est une détresse qui est difficile à articuler pour les jeunes, a expliqué Dr Chadi. Je pense à des cas de jeunes tellement pris dans les jeux en ligne qu’ils avaient perdu complètement le goût de faire du sport ou d’aller à l’école. Oui, c’est une passion, mais après un certain moment, ça devient trop et on ne peut plus s’en sortir.»  

Voir l’entrevue complète ici

Vapotage : attention, danger. Vraiment! (Vaping: attention, danger. Really!)

Interview with Nicholas Chadi, RCI – Radio Canada
Tuesday, October 15, 2019

[…] Annoncée avec bon nombre de publicités lors de son lancement comme étant un outil efficace pour arrêter de fumer la cigarette traditionnelle, la cigarette électronique crée aujourd’hui de nombreux cas de dépendance en raison des produits qu’on y retrouve.

Le Dr Nicholas Chadi est pédiatre et chercheur spécialisé en toxicomanie et médecine de l’adolescence. Tout premier pédiatre en Amérique du Nord à avoir suivi une formation en toxicomanie pédiatrique, il souligne que l’approche doit être multidimensionnelle et que le message de prudence auprès des jeunes doit aller bien au-delà du simple bannissement de ces produits, en magasin comme en ligne.

Le vapotage n’est vraiment pas sans risque et nous avançons en territoire inconnu du moins pour quelques décennies. (Écoutez l’entrevue complète ici)

Devrait-on interdire la cigarette électronique? (Should we ban electronic cigarettes?)

By Camille Laurin-Desjardins, Huffpost. With comments from Nicholas Chadi. Oct 3, 2019

Les mauvaises nouvelles s’accumulent depuis quelques semaines pour les adeptes de la cigarette électronique. Après des centaines de cas aux États-Unis, puis un en Ontario, il y a deux semaines, ce fut au tour du Québec, la semaine dernière, de déclarer un premier cas de maladie pulmonaire sévère liée au vapotage. […]

Ces premiers cas au Canada ne sont que la pointe de l’iceberg, selon le Dr Nicholas Chadi, pédiatre au CHU Sainte-Justine et clinicien-chercheur spécialisé en médecine de l’adolescence et toxicomanie. Il travaille d’ailleurs en ce moment à l’élaboration d’un sondage à ce sujet qui sera lancé la semaine prochaine, en collaboration avec Santé Canada et l’Agence de santé publique du Canada, qui visera à répertorier tous les cas de maladies et de blessures attribuables à la cigarette électronique. Article complet

A parents’ guide to vaping, JUULing and e-cigarettes

By Amanda Lee, with comments from Nicholas Chadi
Today’s Parent, Oct 3, 2019

[…] While vaping is a relatively new, Dr. Nicholas Chadi, a pediatrician specialized in adolescent and addiction medicine at Sainte-Justine University Hospital Centre in Montreal suggests using the same sort of strategies you’d use to help teens quit cigarettes.

He recommends one-on-one or group counselling or motivational interviewing, which helps teens resolve their insecurities and find the motivation they need to change their behaviour.

Parents can also look into a phone/text line that can help them quit. “Find out what teens do and don’t like about vaping,” he says, “And have them come up with their own goals to quit or reduce their use.” Read more

Powered by WordPress.com.

Up ↑