Le vapotage ne progresse pas, mais ne recule pas non plus (Vaping isn’t increasing, but it’s not decreasing either)

Par Jean-Benoit Legault, La Presse Canadienne, publié dans Le Droit, L’Actualité, Le Soleil et Le Nouvelliste, avec commentaires du Dr. Nicholas Chadi, 22 mars 2021

La première Enquête canadienne sur le tabac et la nicotine avait été réalisée en 2019. La nouvelle étude a été menée en décembre 2020 et en janvier 2021, ce qui donne un aperçu de l’impact de la pandémie sur la situation.

On constate par exemple que 14 % des participants âgés de 15 à 19 ans ont rapporté avoir vapoté au cours des 30 derniers jours, comparativement à 15 % lors de l’étude précédente; ces taux sont respectivement de 13 % et de 15 % chez les 20-24 ans.

«Pour moi, voir des taux qui se stabilisent, oui c’est une bonne nouvelle, mais c’est une mauvaise nouvelle dans le sens qu’on n’a vraiment pas réussi à s’attaquer à ce problème-là», a commenté le docteur Nicholad Chadi, qui est pédiatre et clinicien-chercheur spécialisé en médecine de l’adolescence et toxicomanie au CHU Sainte-Justine. (Article complet)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Website Powered by WordPress.com.

Up ↑

<span>%d</span> bloggers like this: