Interdire les saveurs dans les produits de vapotage pour réduire la consommation chez les jeunes (Banning flavours in vaping products to reduce youth use)

Par Alexia Martel-Desjardins, Radio Canada, avec commentaires de Nicholas Chadi

Au Québec, le vapotage serait au moins trois fois plus populaire chez les jeunes de 15 à 17 ans que chez les adultes. La Coalition québécoise pour le contrôle du tabac souhaite que le gouvernement implante un cadre réglementaire plus strict pour contrer le vapotage chez les jeunes. […]

Le Dr Nicholas Chadi, pédiatre et clinicien chercheur au Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine, rapporte que les saveurs sont un des principaux facteurs qui attirent les jeunes vers la vapoteuse.

On a démontré avec de grands sondages canadiens et américains que les saveurs sont une des principales raisons. Ça rend les produits plus attrayants. Ça amène une expérience d’utilisation qui peut être plus plaisante pour les jeunes et on sait que les produits fruités ou à saveur sucrée sont très populaires chez les jeunes,” indique-t-il. (Article complet)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Website Powered by WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: